Les Haladins de Brethil Index du Forum
Les Haladins de Brethil Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Harou+Thurin+??? VS Minotaure : Qui vaincra???

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Haladins de Brethil Index du Forum -> Salle des archives -> Oubliettes ! -> L'Antre de Beticok Sqazle -> Chroniques de Beticok Sqazle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Beticok Sqazle
Menestrel

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 879
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 15 Avr - 20:22 (2011)    Sujet du message: Harou+Thurin+??? VS Minotaure : Qui vaincra??? Répondre en citant

- Qu’est-ce que tu fais ?
 
Interrompu par l’appel soudain, Harou relève la tête. Sa barbe drue est prise dans les courants d’airs violents de l’altitude, et il réfléchit à sa réponse, regardant pensivement Le morceau de bois qu’il tient entre ses mains.
Un peu plus loin devant lui, menant l’imposant cortège de deux personnes qu’ils forment, se trouve Thurin. Tous deux montent de superbes créatures qui règnent sur les cieux : des Dragons-aigles. Le chef des écorcheurs regarde attentivement Harou, et attend patiemment une réponse.
 
- Eh bien, se lance finalement le nain, tu vois, ma baliste et ma catapulte sont magnifiques, il va sans dire, mais elles ont un petit problème ! Elles sont pratiques en campagne avec toute la troupe, mais on ne peut pas les transporter facilement quand on voyage en comité restreint ! Alors j’étais en train d’imaginer un moyen de faire une arme lourde que je pourrais fixer sur mon dragon !
 
- Si tu trouves, fais en plusieurs, ce sera pratique pour les guerres !
 
- Oh ! Mais j’ai déjà plein d’idées ! Une double baliste gauche droite, une mini-catapulte arrière, mais le problème est que je ne peux pas faire un truc trop lourd, mais qu’un projectile léger ne fera que peu de dégâts.
 
- C’est pour cela qu’il vaut toujours mieux avoir une hache, fait remarquer Thurin en souriant.
 
Harou attend un peu, ne souhaitant pas répondre à la boutade de son chef, mais il reprend rapidement la parole :
 
- Tu ne m’as toujours pas dit où nous allons et ce que nous allons faire ! Tu as filé le commandement à Akka, et on est parti. Qu’est-ce qui ce passe ?
 
- Un vieil ami, de l’époque où nous étions Haladins, a des ennuis ! Tu as déjà du le rencontrer une ou deux fois quand tu étais enfant Harou ! Mais comme ça fait plus d’une quinzaine d’années que je n’ai pas eu de ses nouvelles, personne d’autre dans la troupe ne doit l’avoir rencontré !
 
- Un roi d’un pays allié ?
 
- Pas vraiment ! Sa cité n’est pas encore assez étendue pour pouvoir être appelée pays ! Mais c’était un ancien compagnon d’armes…
 
- Nain ?
 
- Non ! Humain ! Et il a pris la succession de son père ! Maintenant, il a des problèmes, des problèmes que je pouvais très bien comprendre, même si nos situations sont légèrement différentes ! Je ne voulais pas le laisser se débrouiller seul dans un tel cas !
 
- Que devons nous faire ?
 
- Pas grand-chose en fait ! Un peu de baby-sitting et quelques brochettes de monstre surement ! Comme d’habitude…
 
- Euh, le baby-sitting c’est pas habituel Thurin, fait alors remarquer Harou !
 
- Ah bon, et quelle différence entre ça et s’occuper d’une bande d’arriérés qui ne pensent qu’à manger, boire, violer, piller et dormir ?
 
Harou ne trouva rien à répondre, et ils avancèrent paisiblement vers leur destination : la cité d’Athènes. Et Thurin avait le sourire aux lèvres.
_________________
Beticok Sqazle,
Ménestrel des Cauchemars,
Chroniqueur des terres de Brethil,
Baladin des Haladins,
Haut-Érudit de Barak Azril,
Spectre de la Citadelle Argenté,
Victime de la grande Bibliothèque,
Terreur des terreux.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Avr - 20:22 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Beticok Sqazle
Menestrel

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 879
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 19:40 (2011)    Sujet du message: Rencontre avec le Roi Répondre en citant

- Halte !
 
L’ordre est péremptoire. Ils sont encerclés par une dizaine de soldats vêtus de tuniques légères et de sandales. Mais malgré leur étrange tenue, leurs intentions sont claires. Harou veut attraper son arme pour se défendre, comme tout bon nain le ferait, mais un geste de celui qu’il considère toujours comme son roi, Thurin, le dissuade d’en faire plus. Puis le chef des Ecorcheurs prend la parole :
 
- Paix, Athéniens ! Je suis un ami de votre roi !
 
- Qui êtes-vous, demande un homme plus âgé que les autres, apparemment le capitaine de cette escouade guerrière ?
 
- Il se nomme Thurin, et c’est bien un de mes amis, répond alors une voix calme.
 
Un vieil homme, mais qui possède toujours la prestance et les muscles de sa jeunesse, sort du palais calmement. Il s’avance vers l’étrange groupement d’une demi-douzaine de vaillants soldats encadrant prudemment deux nains montés sur de terribles créatures ailés. Le voyant, tous les soldats mettent un genou au sol et inclinent la tête.
 
- Alors Thurin, mon vieil ami, continue l’homme, tu as toujours le sens des entrées dramatiques ! Venir atterrir devant mon palais sans même nous prévenir ! Cela dit, je suis content de te voir ! Suivez-moi donc !
 
Et sans attendre de réponse, le vieil homme leur tourne le dos et se dirige vers l’imposant monument. Sans une hésitation, Thurin et Harou descendent de leurs montures et les confient à deux palefreniers, qui s’avancent tremblant, n’ayant pas l’habitude de s’occuper de bêtes aussi monstrueuses. Puis ils suivent leur hôte chez lui, et se retrouvent rapidement autour d’un beau festin rempli de viandes et d’alcool.
 
- Alors, demande finalement Harou, trépignant de curiosité, comment peut-on vous aider ?
 
- Et tu es, demande l’homme ?
 
- Je suis Haroutioume, fils d’Heraltioume, de la lignée des Tioumes !
 
- Oh ! Ton père était très brave ! Il me manquera, dit le vieil homme. Tu as bien grandi,… pour un nain ! Je me présente à mon tour, je suis Égée, roi de cette charmante cité.
 
- Et le problème que nous devons résoudre est son fils, explique Thurin. Je ne souhaite pas que mon ami vive la même peine que la mienne…
 
- Toutes mes condoléances pour Ivor, répond alors Égée. C’était un brave !
 
- Merci, dit Thurin dans un sourire plein de tristesse.
 
- Votre fils est comme Ivor, s’enquiert alors Harou ?
 
- Oh non ! Et c’est le problème ! Thésée n’est pas très doué, et même un peu simplet. Mais le peuple l’aime et il est bon avec eux. Mais malgré son inaptitude à utiliser une arme, il s’est mis en tête de tuer le minotaure, et il l’a annoncé à la cité ! Les gens se réjouissent d’avoir un prince héroïque, mais je sais très bien que s’il part seul, il ne reviendra pas ! Et je ne peux pas utiliser un de mes hommes, la vérité éclaterait ! C’est pour cela que j’ai demandé conseil à mon vieil ami !
 
- Oui, continue Thurin, et ma réponse est simple ! On part avec lui, on dégomme la grosse bête poilue, et tout le monde est content !
 
  Égéeéclate de rire, et rapidement, entre les morceaux saignants de viandes et les lampées d’alcool, l’histoire est peu à peu oubliée et l’ambiance devient festive.
_________________
Beticok Sqazle,
Ménestrel des Cauchemars,
Chroniqueur des terres de Brethil,
Baladin des Haladins,
Haut-Érudit de Barak Azril,
Spectre de la Citadelle Argenté,
Victime de la grande Bibliothèque,
Terreur des terreux.
Revenir en haut
Beticok Sqazle
Menestrel

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 879
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 19:21 (2011)    Sujet du message: On embarque! Répondre en citant

Harou a le regard fixe, un peu absent, et sa peau pâli jusqu’à sembler plus blanche que les nuages dans le ciel azuré. Il ouvre la bouche une première fois, mais aucun son n’en sort. Il attrape de sa main tremblante le goulet d’une gourde qui pend à son côté, et la porte à ses lèvres. Après deux ou trois gorgées de bonne bière, il a regagné un peu de son teint et de sa voix :
 
- Tu n’es pas sérieux là Thurin ?
 
- Pourquoi ne le serais-je pas, lui répond alors le second nain, un peu pâle mais plus confiant ?
 
- On ne pourrait pas aller là-bas directement avec nos dragons-aigles et tout ! On pourrait alors l’attendre là-bas non ?
 
- Si on va là-bas en dragon, il ne nous laisserons pas entrer dans le labyrinthe ! Fais-toi une raison ! Si tu veux combattre, il va falloir supporter le voyage !
 
- Oui mais… pas ça ! Pas un bateau !
 
En effet, sous les yeux des deux nains se dessine une nef rapide à la forme effilée. Mais cette embarcation a beau sembler sure, elle restait un moyen de transport aquatique, et il va sans dire que cela contrarie fortement les nains ! Heureusement, et même si le voyage doit durer plusieurs jours, Thurin a prévu le meilleur de tous les remèdes, et Harou arrête bien évidemment de grogner quand il le remarque : La cale est remplie d’assez de fûts de bières pour tenir au moins deux mois de lourde consommation.


Les marins sont a bord du navire et s’occupent des derniers préparatifs pendant que onze passagers embarquent. Puis un douzième arrive en courant, trébuche sur le sol dallé, et fini par s’éclater le nez dans une mare de sang devant les pieds des deux nains. Il se relève douloureusement, frotte sa toge empoussiérée, se masse un peu le visage et les mains douloureux, puis s’aperçoit enfin de la présence de Thurin et Harou, qui l’observent avec incrédulité.
 
- Bonjour, dit-il en remarquant leur petite taille ! C’est vous que mon père a…
 
Avant qu’il n’ait pu en dire plus, Harou lui attrape le col d’une main et pose la main sur sa bouche avant de lui murmurer :
 
- Écoute gamin ! Ton père nous a fait venir pour que personne ne sache que tu n’accomplis pas l’aventure seul ! Alors tu vas peut-être évité de crier devant tout le monde qu’on est là pour t’aider, ok ?
 
- Oui,…oui me…mes..mess…messire nain, dit le jeune homme en bégayant !
 
- Bien ! Alors toi, tu es Thésée, nous le savons ! Moi je suis Haroutioume, ancien chevalier des terres des Brethil, et voici mon maître Thurin ! Nous allons nous glisser tous les temps parmi le groupe de sacrifiés ! Enfin, ton père a du t’expliquer cela ! Alors on embarque maintenant, et tu ne parle de nous à personne ! On continuera cette charmante discussion une fois en Crète !
_________________
Beticok Sqazle,
Ménestrel des Cauchemars,
Chroniqueur des terres de Brethil,
Baladin des Haladins,
Haut-Érudit de Barak Azril,
Spectre de la Citadelle Argenté,
Victime de la grande Bibliothèque,
Terreur des terreux.
Revenir en haut
Beticok Sqazle
Menestrel

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 879
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 19:10 (2011)    Sujet du message: La belle Ariane Répondre en citant

- Réveillez-vous ! Réveillez-vous !
 
Devant l’insistance de la voix, la conscience de Thurin regagne peu à peu la surface pour se retrouver en face de Thésée. Il regarde autour de lui et voit les murs de pierre, des barreaux de fers, et tous ses compagnons enfermés dans de telles cellules ! Petit à petit, ses yeux s’habituent à l’obscurité ambiante, et il parvient à voir Harou, qui dort paisiblement dans une cellule non loin. Rassuré, il se tourne de nouveau vers le jeune prince :
 
- Que s’est-il passé ?
 
- Quand nous sommes arrivés, des soldats de Minos sont venus pour nous escorter jusqu’ici ! Nous sommes dans les cellules aux portes du labyrinthe ! Et comme vous dormiez au milieu des barils vidés, ils vous ont amené ici !
 
- Tant mieux, réplique le nain ! Les bateaux et l’eau, moins on les voit, et mieux on se porte ! Et quoi d’autre sinon ?
 
- Au crépuscule, ils nous feront entrer dans le labyrinthe ! C’est tout ce que je sais !
 
- Bien gamin ! On verra ce qu’on peut faire après !
 
Tout d’un coup, on entendit un vacarme à l’extérieur, le fracas des armures, puis le cliquetis de la serrure, et enfin le grincement de la lourde porte de la prison qui s’ouvre. Et entre deux rangées de soldats au garde-à-vous, comme porté par un rayon de lumière, apparaît alors sur le seuil une magnifique jeune femme. Un sourire plein de compassion sur son visage, elle s’avance vers chaque prisonnier et lui remet un peu à boire et à manger. Thurin est presque ému quand il remarque qu’elle a eu la magnifique idée de remplir son outre de bière et non d’eau, comme pour les autres prisonniers.


Et en dernier, elle s’approche de Thésée. Elle lui remet comme aux autres quelques vivres, puis d’un geste aussi vif que discret, elle lui glisse dans la main un objet, avant de murmurer de sa voix douce :
 
- Utilisez ceci pour retrouver votre chemin mon seigneur ! J’espère que nous pourrons nous revoir !
 
Puis elle se retourne brusquement et se précipite vers la sortie, le visage rougissant. La porte se ferme à nouveau, et la prison est de nouveau plongée dans les ténèbres. Harou, qui a assisté à la scène après avoir été réveillé par l’odeur de l’alcool, ne peut s’empêcher de lancer à Thésée :
 
- Eh bien mon gars ! Sacrée prise que t’as là !
 
- Prise, demande le jeune homme incrédule ?
 
- Bah oui quoi ! Je veux dire, c’est clair qu’elle en pince pour toi la minette !
 
Entendant ces paroles, Thésée rougit brusquement, porté par les rires puissants des deux nains.
_________________
Beticok Sqazle,
Ménestrel des Cauchemars,
Chroniqueur des terres de Brethil,
Baladin des Haladins,
Haut-Érudit de Barak Azril,
Spectre de la Citadelle Argenté,
Victime de la grande Bibliothèque,
Terreur des terreux.
Revenir en haut
Beticok Sqazle
Menestrel

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 879
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 21:54 (2011)    Sujet du message: La bobine de fil Répondre en citant

Magnifique plat de Harou, qui s’écrase finalement sur le sol de toute sa longueur (tout de même assez courte pour un nain). Il se relève rapidement, mais c’est déjà trop tard, et les imposantes grilles en faire sont déjà refermés. Il savait que leur but était de s’introduire dans le labyrinthe, mais quand les gardes avaient commencé à se moquer de son roi (malgré la dissolution des Haladins, pour Harou, Thurin restera son maître et souverain), il avait vu rouge et en avait blessé plusieurs assez lourdement avant qu’ils n’arrivent à le maîtriser. Il avait à ce moment les pieds et poings liés, et les soldats avaient du se mettre à six pour l’arrêter. Et c’est ainsi qu’il avait été jeté manu militari dans le labyrinthe, un peu avant les autres.
 
Il attend une heure, et le temps passe lentement ! Il commence à s’en vouloir, de ne pas pouvoir être en ce moment aux cotés de son souverain, mais il sait qu’il n’aurait pas supporté de le voir hué par la foule Crétoise, et qu’il en aurait surement tué un bon nombre. Il réfléchit un instant, et se murmure dans l’obscurité :
 
- Non ! C’est pas possible ! On aurait besoin d’un ou deux Écorcheurs de plus pour raser totalement l’île ! Et personne ne pourrait croire que le petit Thésée aurait accompli ça seul ! Il vaut mieux se référer au plan original !
 
Et il continue à attendre dans les ténèbres, alors qu’il entend les cris de la foule envers les prisonniers qui défilent dans les rues. Puis enfin son calvaire se termine. Les portes s’ouvrent, et poussés par les lances des soldats de Cnossos, ses compagnons prisonniers le rejoignent dans l’antre de la bête. Puis avec le temps, alors que la nuit finit de tomber, l’ovation funèbre se calme et les quatorze sacrifiés se retrouvent seuls dans les ténèbres.
 
Harou se précipite tout d’abord vers Thurin, mais il remarque rapidement qu’il n’avait pas à s’en faire. Son roi est plutôt de bonne humeur, et même souriant :
 
- Vous allez bien, mon roi, s’enquit-il tout de même ?
- Oui, oui, répond alors Thurin ! Mais ces Crét… ces Crétins… ah non… ces Crétois ! Ouais c’est ça ! Crétois !
- Quoi les Crétois ?
- Eh bien j’ai pu trouver quelques bonnes idées pour supplices et tortures mentales qu’on pourra appliquer une fois de retour ! J’ai hâte d’essayer !
 
Harou éclate de rire soulagé. Et pendant ce temps, Thésée s’approche d’eux, tremblant et sursautant aux nombreux bruits sinistres du labyrinthe obscure. Tous les autres prisonniers se sont regroupés dans un coin, et se serrent les uns contre les autres, en proie à l’angoisse, mais il en faudrait bien plus pour déstabiliser nos deux nains, et Thésée tente avec courage et tremblements de prendre exemple sur les glorieux Écorcheurs. Et en le voyant s’approcher ainsi, Harou ne peut s’empêcher de l’embêter un peu plus :
 
- Alors gamin ! T’as revu ta belle ?
 
En le voyant rougir et en l’entendant nier farouchement toute relation, Harou éclate de rire.
 
- Eh bien ! Et c’était quoi son cadeau ?
- Son cadeau ?
- Bah tu sais ! le truc qu’elle t’a filé dans la cellule !
- Ah ça !
 
Et une fois de plus, sa peau prend une belle teinte rougeâtre et cette fois, il baisse les yeux vers ses pieds.
 
- Je crois que je l’ai oublié dans la cellule !
 
Thurin et Harou éclate de rire, ce qui renforce encore l’embarras du jeune homme, mais Thurin, grand seigneur, prend alors la parole :
 
- Tiens, gamin, dit-il en lui tendant un paquet. Je l’ai récupéré avant d’être emmené tout à l’heure ! Mais t’es vraiment tête en l’air ! Tu devrais faire attention à ne pas oublier des choses trop importantes !
- Alors, c’est quoi, reprend Harou curieux ?
 
Et tentant vainement de repousser une nouvelle montée de sang traître au visage, Thésée ouvre le paquet et découvre une lettre et une bobine de fil. Les nains ouvrent leurs yeux en grand, et Thurin prend Harou de vitesse et attrape la bobine, tandis que Thésée commence à lire la lettre.
 
- Je ne sais pas comment elle veut nous aider avec ça, mais c’est un beau cadeau, fait remarquer Thurin !
- Peut-être veut-elle que nous étranglions le minotaure avec, propose Harou !
- Ou tendre des pièges, continue Thurin !
- Ou le ligoter !
- Mais ce serait du gâchis !
- Sûr ! Du si beau fil d’or ! Alors Thésée, dit-il en se tournant vers le jeune homme, c’est pour quoi ?
 
Voyant le jeune homme pétrifié, Harou lui arrache la lettre des mains et commence à lire. Après avoir parcouru le texte, il soupire :
 
- Elle veut qu’on l’utilise pour retrouver notre chemin dans le labyrinthe !
- Ce n’est guère amusant, accorde Thurin. Et rien d’autre ?
- Pas vraiment ! Elle dit juste au môme comment elle est tombée sous son charme, qu’elle l’aime, et qu’elle veut passer sa vie avec lui…
 
En silence, les deux nains se retournent vers Thésée dont la tête commence à fumer, et qui finit par s’évanouir, tombant au sol sous le coup de l’émotion. Et bien sûr, Harou ne peut s’empêcher de rajouter :
 
- Eh bien ! Je me demande comment il va faire si un jour il veut une descendance !
_________________
Beticok Sqazle,
Ménestrel des Cauchemars,
Chroniqueur des terres de Brethil,
Baladin des Haladins,
Haut-Érudit de Barak Azril,
Spectre de la Citadelle Argenté,
Victime de la grande Bibliothèque,
Terreur des terreux.
Revenir en haut
Beticok Sqazle
Menestrel

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 879
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 21 Avr - 21:13 (2011)    Sujet du message: Des nains dans un souterrain Répondre en citant

- Où… où est-on ?
 
La voix de Thésée résonne faiblement dans le noir, tandis qu’il se réveille enfin. Il se sent un peu mal sous les sursauts que la course d’Harou lui inflige, et il prend peur quand il voit le sol à quelques centimètres de son visage. Il se relève vivement, ou plutôt tente de se relever, et tombe finalement au sol.
 
- Alors, gamin ! Réveillé, lui dit Harou ?
- Qu’est-ce vous faisiez ?
- Ben on s’est dit qu’on n’allait pas y passer la nuit, alors on à laissé les autres un peu plus loin dans le labyrinthe, et on suit les ossements pour trouver le Minotaure.
- Mais…mais…
- Et comme tu te réveillais pas, continue Harou sans se soucier de la tentative d’interruption du jeune homme, j’ai du te porter. Maintenant, tu cours avec nous !
- Et le fil… ?
- Oh tiens ! Tu t’en souviens !
- Euh, oui, continue Thésée en rougissant fortement !
- Non, non, s’affole alors Harou ! Tu ne me refais pas le coup de l’évanouissement là ! Calme-toi, le môme !
 
Thésée reprend péniblement sa respiration, tentant de clamer ses battements de cœur tout en suivant l’allure des nains. Ses jambes ont beau être plus longue, il n’a pas la même endurance et se fatigue rapidement. De plus, ses yeux d’humain voient très mal dans l’obscurité, et s’il parvient à suivre ses compagnons, il le fait en trébuchant sur les ossements qui jonchent le sol.
 
- Et alors, reprend-t-il en même temps que son souffle ? Pour le fil ?
- C’est du fil d’or !
- Oui, acquiesce Thésée ! Mais vous l’avez utilisé ?
- Écoute le môme ! Les nains, quand ils vont dans les souterrains, ils ramassent l’or et les gemmes ! Ce serait contraire à notre nature de le déposer !
- Mais, mais…mais… s’affole l’humain, comment on va faire pour retrouver notre chemin ! On est perdu ! On n’en sortira jamais ! On va mourir de faim et de soif ! Non ! On va être dévorer par le Minotaure avant…
 
Thésée se prend un bon coup de Thurin sur l’arrière du crâne, trébuche sur un os, roule sur trois bon mètres, et finit la tête dans un mur, le visage en sang.
 
- Arrête de paniquer, lui dit Thurin ! Premièrement, on va faire la peau au Minotaure, et ensuite il y a pas moyen qu’un nain se perde dans un foutu souterrain. Alors on va faire un deal ! Tu oublies qu’on a le fil, et tu dis à ta gonzesse que tu l’as utilisé comme elle te l’avait conseillé ! Ça lui fera plaisir ! Et pareil, on s’occupe de la viande de bœuf, et tu t’occupes de récolter les honneurs, parades et tout le reste !
 
Se relevant une nouvelle fois, et son sang coulant sur son visage, Thésée accepte la proposition de Thurin, et rapidement le groupe reprend sa course dans les ténèbres du Dédale.
_________________
Beticok Sqazle,
Ménestrel des Cauchemars,
Chroniqueur des terres de Brethil,
Baladin des Haladins,
Haut-Érudit de Barak Azril,
Spectre de la Citadelle Argenté,
Victime de la grande Bibliothèque,
Terreur des terreux.
Revenir en haut
Beticok Sqazle
Menestrel

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 879
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 22 Avr - 19:43 (2011)    Sujet du message: Armes blanches Répondre en citant

- Wouah, s’écrie Thésée !
 
Dans un geste similaire, chacun des deux nains, et chacun d’un côté du jeune homme, réagit et lui plaque la main sur le visage, ce qui pour effet de le plaquer avec force contre le mur derrière.
 
- Tais-toi, lui dit Thurin ! Tant que tu ne seras pas capable de parler à voix basse à l’approche d’un ennemi, je ne veux pas que tu prononces même un mot !
- Mais quand même, répond Thésée d’une voix plus basse ! On peut pas battre ça ! On va se faire démonter !
 
Ça, comme l’appelle Thésée, est, vous l’aurez compris, le Minotaure ! Bien sût il avait entendu quelques rumeurs, mais quand il avait vu avec les deux nains le monstre imposant, il n’avait pu retenir son exclamation d’incrédulité !
 
De plus de deux mètres de haut, des jambes épaisses comme des troncs d’arbres, et des bras à peine plus fins, le torse velu du duvet brun qui remonte s’épaississant jusqu’à son visage grotesque. Son cou imposant supporte une tête de bovin, et deux cornes aux pointes acérées encadrent son visage de taureau. Dans ses yeux injectés de sang, on peut lire la haine, l’effroi, la folie, et le goût du massacre.
 
- Il a un bon regard, commente Harou.
- Il ferait un bon Écorcheur, répond Thurin ! Mais on est pas là pour recruter ! Vous êtes prêts ?
- Bien sûr, dit Harou.
- Vous voulez pas vous battre quand même, demande Thésée en tremblant !
- Bien sur que si !
- Sans armes ! C’est de la folie !
- Ah oui, s’exclame l’ingénieux nain ! Comme tu dormais j’avais pas pu te la donner.
 
Et Harou remet au jeune grec une magnifique lame blanche qui semble pouvoir trancher jusqu’au cœur de l’obscurité. Thésée relève les yeux et voit que les nains sont respectivement armés d’un arc et d’une hache de la même pâleur fantomatique.
 
- Mais ? Comment avez-vous eu ça ? Nos armes nous ont été confisquées à l’entrée, fait remarquer le garçon !
- On n’a pas emporté nos armes, fait alors remarquer Harou ! Qui serait assez idiot pour laisser des armes à des prisonniers ! Mais il y avait tellement de matériel autour de nous que j’ai pu improviser quelques armes !
 
Entendant cela, le regard de Thésée se baisse vers le sol et il aperçoit alors les ossements qui l’entourent, et qui ont tous la même blanche pâleur que l’arme dans sa main. Il lâche son épée au sol, et s’apprête à crier, mais se retrouve une nouvelle fois le visage enfoncé dans le mur !
 
- On t’a déjà dit de te taire, lui fait remarquer Harou !
- Mais… ce sont des ossements humains, répond Thésée dans un murmure.
- Et alors ?
- C’est sacrilège !
- Ah bon, répond Harou ! … Peut-être, finit-il par acquiescer après avoir réfléchi un instant. Mais c’est tout de même bien plus agréable d’avoir des armes en bas pour affronter la grosse bête !
- Mais…
- Si tu veux, tu peux te battre à mains nues, finit par trancher Thurin ! Mais ne compte pas sur nous pour faire de même !
_________________
Beticok Sqazle,
Ménestrel des Cauchemars,
Chroniqueur des terres de Brethil,
Baladin des Haladins,
Haut-Érudit de Barak Azril,
Spectre de la Citadelle Argenté,
Victime de la grande Bibliothèque,
Terreur des terreux.
Revenir en haut
Beticok Sqazle
Menestrel

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 879
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 23 Avr - 22:29 (2011)    Sujet du message: La Bataille Répondre en citant

La prise de Thurin se resserre sur le manche de son arme. Il fait un petit signe, auquel Harou répond. Ils sont prêts à l’attaque, leur stratégie est bien ficelée. Deux profondes respirations pour garder les idées claires et se préparer pour une charge éclair. De sa main libre, Thurin commence le décompte. Cinq. Quatre. Trois…
 
Et c’est le drame ! Le sang lui montant à la tête, Thésée se lève d’un coup et se lance lui-même à l’attaque du monstre. Sa lame en main, et inconscient de tout se qui l’entoure, il se précipite sur le Minotaure en hurlant de toutes la puissance de ses poumons. Puissance, il faut le dire, bien supérieure à celle de ses bras. Et de celle de ses pieds. Qu’il s’emmêle. Par chance ! Car alors que son visage se précipite vers le sol, la hache gigantesque du monstre anthropophage lui passe au-dessus de la tête, manquant de quelques centimètres de la détacher définitivement.
 
N’ayant pas d’autre choix (après tout ils étaient sensé faire de cet insensé un héros), Thurin et Harou se lance dans la bataille. Harou se jette sur le côté et tire un des immenses pieux (à peu près la taille d’un nain) qui lui sert de flèche vers le Minotaure. L’attaque transperce le bras de l’animal, et l’empêche de porter un second coup en direction du jeune homme assommé qui gît au sol. Profitant de ce répit, Thurin se jette sur le monstre, porte une attaque vers les jambes du monstre qui vacille, et utilise le court moment de reprise d’équilibre pour tirer Thésée à l’écart du champ de bataille. Puis il se remet en garde et fait face.
 
Sans se presser, et remarquant que ses proies se sont éloignés, la terrible créature dépose sont arme contre un des murs et arrache le projectile enfoncé dans son bras. Bien sûr, Harou tente de profiter de son inattention passagère pour lui en planter quelques autres sous la peau, mais la créature est bien plus intelligente, et douée, qu’il n’y parait, et elle se déplace de manière à ce que les dangereux projectiles ne fassent que la frôler. Thurin se jette dans la bataille, mais le cuir dur de la créature est dur à entailler, et guérit extrêmement rapidement. Déjà la blessure de son bras a arrêté de saigner. Ce combat sera rude.
 
Et le combat continue à une allure folle. Le Minotaure évite de justesse les tirs puissants de Harou, et parvient à bloquer les coups de Thurin. Le combat continue, et petit à petit, avant les combattants, l’arme de Thurin faiblit, et commence à se fissurer. Mais il peine à combattre et ne peut s’écarter imprudemment de l’ennemi : il doit continuer à frapper. Puis le pire arrive, elle éclate en un milliers de fragments.
 
- Thurin, s’écrie Harou.
 
Sans hésiter, le second nain tire puis lâche son arc pour se jeter sur le Minotaure. S’il ne parvient qu’à le déséquilibrer un instant, celui-ci est critique car il permet à Thurin d’éviter un coup mortel, et d’attraper la hache énorme délaissée par son ennemi. Sans hésiter, il la fait tournoyer et lui découpe les jambes. Harou attrape dans la foulée un des os au bout pointu qu’il avait utilisé comme flèche, et le plante dans le cœur du monstre qui s’écroule. Le sang jaillit. Le combat est fini.
 
- Où est-il ? Je vais le pourfendre !
 
Les nains se retournent et aperçoivent Thésée qui se redresse maladroitement en prononçant ces mots, et ils éclatent de rire. C’était un beau combat, bien sanglant !
_________________
Beticok Sqazle,
Ménestrel des Cauchemars,
Chroniqueur des terres de Brethil,
Baladin des Haladins,
Haut-Érudit de Barak Azril,
Spectre de la Citadelle Argenté,
Victime de la grande Bibliothèque,
Terreur des terreux.
Revenir en haut
Beticok Sqazle
Menestrel

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 879
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 24 Avr - 20:34 (2011)    Sujet du message: La suite Répondre en citant

Les nains s’arrêtèrent une nouvelle fois, et Harou poussa un soupir.
 
- Combien de fois il va falloir qu’on s’arrête, crie-t-il en regardant Thésée qui essaye désespérément de récupérer son souffle ? Tu n’as rien fais pour le combat, tu ne t’occupes pas des directions à prendre, et je m’occupe même de porter ton trophée, continue-t-il en montrant la tête du monstre qu’il porte. Même pas capable de courir une petite heure dans des souterrains ! Mais qu’est-ce que tu vas devenir ! Jardinier ?
 
Harou se calme légèrement, et Thurin pose une main sur l’épaule du nain furieux qui finalement se tait. Puis le souverain prend la parole.
 
- Thésée, profitons de cette pause pour parler de ce qui va suivre !
 
Thésée lève des yeux implorants vers Thurin, comme si le nain pouvait lui donner une nouvelle respiration d’un simple claquement de doigts. Mais il finit par hocher de la tête, n’ayant pas le moindre souffle à gâcher en paroles.
 
- Bien, reprend Thurin ! D’abord, on va retrouver les autres prisonniers !
- Ils ne sont plus très loin, fait remarquer Harou !
- Oui, et là, on leur dira comment tu as défait le monstre au terme d’un périlleux combat ! J’espère que tu as compris que tu ne dois parler de notre implication à personne ! Tu as gagné tout seul !
 
Thésée hoche de nouveau la tête pour montrer qu’il a bien compris.
 
- Après, on s’arrangera pour vous sortir de là ! D’accord ? Vous irez au port, et larguerez les amarres ! Ne nous attend pas, on rentrera par un autre chemin !
- Que voulez-vous…faire, parvient à dire Thésée en récupérant son souffle ?
- Tu crois qu’ils vous laisseront partir tranquillement ? Bien sûr que non ? Mais ils ne pourront vérifier si vous êtes crétois ou grecs si pendant ce temps, il y a deux gars, de petite taille, qui mettent un peu le bordel à leur palais, explique Harou.
- Vous n’êtes pas sérieux, demande-t-il en tremblant ?
- Si, se contente de répondre Thurin.
- Pour sûr qu’on l’est, répond Harou ! Et, ajoute-t-il avec un air de connivence, on passera le message à ta copine de te rejoindre au port, si elle n’y est pas déjà !


Et encore une fois, le jeune homme rougit, au plus grand plaisir de Harou !
 
- Allons-y, finit par dire Thurin, jugeant la pause assez longue ! Il est temps de faire de toi un héros !
_________________
Beticok Sqazle,
Ménestrel des Cauchemars,
Chroniqueur des terres de Brethil,
Baladin des Haladins,
Haut-Érudit de Barak Azril,
Spectre de la Citadelle Argenté,
Victime de la grande Bibliothèque,
Terreur des terreux.
Revenir en haut
Beticok Sqazle
Menestrel

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 879
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 25 Avr - 21:54 (2011)    Sujet du message: bataille crétoise Répondre en citant

Ils avaient récupéré les onze autres sacrifiés puis, en bons nains, avaient percé un trop dans la paroi extérieure du labyrinthe pour permettre à ceux-ci de s’enfuir.
 
- Vas-y, confirme Harou à Thésée, on s’occupe du reste !
 
Et écoutant les paroles du nain, Thésée se précipite dans la nuit obscure. Harou ramasse une pierre, et lui lance à la tête. Touchez ! Thésée défaille, et s’étale une nouvelle fois au sol.
 
- Bougre d’idiot, s’écrie le nain ! Le port est de l’autre côté !
 
Incertain de ce qu’il doit faire, Thésée décide de se diriger vers la bonne direction, en courant pour ne pas fâcher Harou par sa lenteur, et en regardant ses pieds pour ne pas avoir à faire face au regard du nain. Et bien sûr, ce qui doit arriver arrive ! Il se mélange les pieds avec une adresse digne d’un expert (s’il y avait des experts pour ça), et dans une formidable plongée tournoyante puis écrasement de nez, rencontre une fois de plus le sol. Thurin et Harou ne peuvent, affligés, que le regarder se redresser et repartir vers le port encore plus embarrassé.
 
- Thurin, dit Harou très sérieux ! Tu penses vraiment que quelqu’un va croire qu’il a défait le Minitruc ?
- Le Minotaure.
 
Thurin se retourne, blasé, et regarde le centre de l’île.
 
- C’est plus notre problème ! Maintenant, il nous s’agit de faire diversion !
 
Je pense que vous attendiez tous de glorieuses batailles se déroulant au beau milieu du palais de Minos, mais il n’y en eu aucune. Oh, certes il y eut des batailles ! Beaucoup ! Mais aucune ne pouvait être qualifiée de glorieuse.
 
Premièrement, Harou et Thurin attaquèrent quelques gardes se trouvant sur leur chemin, commençant alors à attirer l’attention sur eux. Puis ils se dirigèrent vers le palais dans un sillage sanglant. Ils détruisirent la porte, et pénétrèrent dans la cour. Là, Thurin combattit seul contre la garde, pour permettre à Harou d’aller prévenir Ariane, et aussi pour une question d’équité.
 
En effet, bien que pilleurs sanguinaires et bandits notoires, les Écorcheurs sont de fiers guerriers, et ils ont leur honneur quand il ne s’agit pas de donner la chasse à la ribaude. Thurin et Harou, cela faisait Deux Écorcheurs, les crétois, cela faisait une armée. Et il est très mal vu de se battre à deux contre un (et encore, le bras gauche de Thurin seul aurait surement suffi).
 
Harou saccagea un peu le palais, prévint Ariane en lui faisant des propositions à peine voilées, mais la belle décida tout de même de rejoindre son héros. Un fois que les nains furent sûrs que le bateau avait largué les amarres (à peine un tiers du palais était alors détruit, ils s’étaient retenus), Thurin porta un étrange sifflet à ses lèvres et souffla dedans trois fois. Aucun son n’en sortit. Mais quelques minutes plupart, deux draiglons (ouais ! c’est mieux que dragons-aigles !) se posèrent dans la cour. Ils prirent place et décollèrent.
 
- On retourne au pays, demanda Harou ?
- Non, avait dit Thurin ! Faut qu’on refasse un petit tour à Athènes !
- Pourquoi ?
- Tu comprendras !
_________________
Beticok Sqazle,
Ménestrel des Cauchemars,
Chroniqueur des terres de Brethil,
Baladin des Haladins,
Haut-Érudit de Barak Azril,
Spectre de la Citadelle Argenté,
Victime de la grande Bibliothèque,
Terreur des terreux.
Revenir en haut
Beticok Sqazle
Menestrel

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2011
Messages: 879
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 26 Avr - 22:42 (2011)    Sujet du message: Conclusion Répondre en citant

- Bon ! On va attendre encore longtemps ?
 
Harou et Thurin attendait depuis plus d’une semaine dans un petit campement qu’ils avaient monté à proximité d’Athènes. Thurin était allé parler avec Égée seul, puis il était revenu et avait dit à Harou qu’ils allaient rester un peu plus longtemps par là. Et le temps avait passé. Si la météo fut la plupart du temps chaleureuse, ils durent tout de même supporter une forte averse qui les obligea à se réfugier dans une forêt aux environs Comme un vieux proverbe nain le dit : « mieux vaut un arbre qu’une douche ! Car on peut couper l’arbre avec une hache ! »


Pendant que Thurin avait revu de vieux parchemins stratégiques (un des seuls nains à faire cela, et surement aussi un des seuls Écorcheurs), et affuté sa hache, Harou avait utilisé les ressources environnantes pour mettre au point ses nouvelles créations, et également pour les tester. Puis enfin le moment arrive. Une ombre encapuchonné, et lourdement chargée, s’approche de leur camp. Rien dans l’étrange silhouette ne semble menaçant, mais Harou lève sa hache tout de même : il sait très bien que le véritable prédateur peut cacher ses instincts meurtriers jusqu’à la dernière seconde, et il sent la puissance qui émane de l’arrivant.



Mais Thurin l’arrête, et salue l’homme.
 
- Salutations, Égée !
- Salutations Thurin, répond l’athénien ! Et toi aussi Harou !
- Salut, répond Harou ! Mais qu’est-ce que vous faites là ?
- Je démissionne, répond le vieil homme dans un sourire ! Je vais vous accompagner sur une partie de la route, histoire de reprendre la main, puis je m’en irais suivre mon propre chemin !
- Non ! Ce n’est…
- Tu ne veux pas que je m’en aille, demande Égée, une lueur taquine dans le regard ?
- Pourquoi êtes-vous vivant, explose alors Harou ?
- Pourquoi serais-je mort, s’étonne le vieillard ?
- Ben, on raconte partout en ville que quand vous avez vu la voile noire que cet idiot… pardon, votre fils…
- Ne t’inquiète pas pour ça ! Je sais que c’est un idiot !
- Eh bien vu qu’il n’a pas mis de voile blanche, vous vous seriez jeté dans la mer en pensant qu’il était mort !
- Enfin Harou ! Tu exagères. Premièrement, je fais assez confiance à Thurin, et à toi aussi par la même occasion, pour savoir que vous le ramèneriez ! Deuxièmement, vous êtes arrivez avant lui, alors à moins qu’il ne soit passé par-dessus bord, je ne vois pas de quoi j’aurais pu m’inquiéter ! Troisièmement, vu qu’on parle de mon fils, qui n’est pas capable de se souvenir comment on dégaine une épée, je pense que je pouvais assumer qu’il ne penserait pas à cette histoire de voile. Et enfin, quatrièmement, je ne suis pas assez idiot pour aller me suicider parce que mon idiot de fils est mort ! A la limite j’irais le venger, mais me jeter d’une falaise !
- Mais alors, demande Harou, pourquoi ils disent ça ?
- Oh ! Je voulais partir, j’en avais marre du trône ! J’ai raconté cette histoire de voile à Thésée, histoire d’avoir une excuse : je savais qu’il oublierait ! Après je me suis lamenté devant deux ou trois serviteurs comme quoi je n’aurais pas la force de vivre si mon fils ne revenait pas. Et puis le jour dit, j’ai jeté d’une falaise un serviteur qui me ressemblait vaguement et a qui j’avais donné mes habits ! Tout le monde a cru que j’étais mort ! Comme ça je suis tranquille !
- Et pourquoi ce contretemps ?
- Je voulais voir ma future belle-fille quand ils débarqueraient !
- Elle est belle, fait remarquer Harou ! Non ?
- Je n’en sais rien, finit alors l’ancien roi d’Athènes ! Il semblerait que cet idiot l’ait oublié quelque part sur le chemin du retour !
 
Les trois compagnons éclatent de rire. Et leur route continuera plus calmement, jusqu’à la séparation et le retour final au camp des Écorcheurs.
_________________
Beticok Sqazle,
Ménestrel des Cauchemars,
Chroniqueur des terres de Brethil,
Baladin des Haladins,
Haut-Érudit de Barak Azril,
Spectre de la Citadelle Argenté,
Victime de la grande Bibliothèque,
Terreur des terreux.
Revenir en haut
Thurin
Officier de Brethil

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2011
Messages: 296
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Avr - 19:21 (2011)    Sujet du message: Harou+Thurin+??? VS Minotaure : Qui vaincra??? Répondre en citant

Dal Nar Beti

Les grecs de l'antiquité avaient Homère, nous on a le plus grand aède de tous les temps, Beticok Sqazle.

Tes récits sous forme de feuilleton quotidien sont un régal.

Mille merci pour tout ce que tu apportes aux écorcheurs et le temps que tu y consacre
_________________
Thurin, Haut Roi des Haladins de Brethil

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:44 (2018)    Sujet du message: Harou+Thurin+??? VS Minotaure : Qui vaincra???

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Haladins de Brethil Index du Forum -> Salle des archives -> Oubliettes ! -> L'Antre de Beticok Sqazle -> Chroniques de Beticok Sqazle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com